Accueil | Plan du site | Contact  
  > Biologie marine - Sepia officinalis - Seiche commune Rechercher :  

Photo à découvrir

 Mur?ne grise

Espèce à découvrir

 Planaire Tachetée

Wannadive.net
Venez découvrir un nouvel guide de site de plongée, Wannadive.net. N'hésitez pas à contribuer en ajoutant vos sites favoris.
Wannadive.net



Sepia officinalis

Linné, 1758

Seiche commune

Systématique
Identification
Biologie
Distribution
Liens
Bibliographie

Mettre à jour Mettre à jour  Imprimer Imprimer  Envoyer Envoyer
  
  
  
  
Plus...
Systématique   {MSG_BIOLOGY_LISTE_CATEGORIES}
Nom latin : Sepia officinalis (Linné, 1758)
Synonymes : Sepia filiouxi, Lamont
Classification : Cephalopoda [ Cuvier, 1797 ] ( Céphalopodes )
 
Nom : Seiche commune
Nom : Common cuttlefish
Identification   {MSG_BIOLOGY_LISTE_CATEGORIES}
Principaux caractères d'identification
Taille adulte atteignant 30 à 40 cm (tentacules regroupés); animal allongé muni de 10 tentacules devant, 8 courts et 2 longs cachés, l'ensemble des tentacules entoure la bouche, de deux nageoires membraneuses sur les côtés du corps.

Coloration gris beige à brun rougeâtre très variable, très rapidement (quelques secondes) selon le fond et l'humeur de la seiche. Corps zébré sombre dessus et latéralement, plus clair ventralement.

Jeune plus petit (depuis 1 cm à l'éclosion) mais totalement semblable à l'adulte sauf par sa coloration plus uniforme non zébrée.

Gros yeux latéraux munis de pupille complexe en forme de W. Cerveau très développé pour un mollusque. La coquille est interne, dorsale, cachée sous un repli du manteau. Le manteau recouvrent la masse viscérale de l'animal sur tout le pourtour, ouvert vert l'avant surtout vers les côtés, par où pénètre le courant d'eau respiratoire et locomoteur. Il est fixé au corps ventralement par une paire de "boutons pression", et laisse dépasser un siphon en forme d'entonnoir musculeux orientable permettant la sortie de l'eau.
Confusions possibles
En méditerrannée, deux autres espèces plus petites Sepia orbignyana (12 cm max) et Sepia elegans (9 cm max).
Biologie   {MSG_BIOLOGY_LISTE_CATEGORIES}
Nutrition
La seiche chasse à l'affût enfouie dans le fond meuble, ou cachée au sein des algues et herbiers ou flottant entre deux eaux. Sa peau est munie de milliers de cellules pigmentées qui peuvent changer de taille et de couleur instantanément. Elle peut s'approcher ainsi discrètement de ses proies.

Quand la proie est à portée, la seiche lance ses deux grands tentacules munis de ventouses, saisit sa proie et la ramène vers les 8 autres tentacules puis vers sa bouche ( entre les tentacules) munie d'un "bec de perroquet" corné qui déchiquète la victime.

La langue musculeuse avec sa "rape" appelée radula poursuit la digestion mécanique aidée par le bulbe buccal musculeux.

Elle se nourrit de Crustacés ( petits crabes et crevettes), petits poissons. Les prédateurs de la seiche sont des cétacés comme les dauphins ou d'autres seiches plus agées donc plus grandes.

Elle tente de se protéger des prédateurs par son homochromie active et en projetant son encre noire contenue dans une poche interne; l'encre éjectée rapidement trouble l'eau pendant que la seiche fuit et se met à l'abri dans le sable ou sous un rocher.

Elle nage lentement grâce à une nageoire ondulante qui fait le tour de son corps. Pour accélérer brusquement, elle utilise aussi un entonnoir qui projette de l'eau sous pression avançant ou reculant "par réaction" selon la position de l'entonnoir. Respiration branchiale, avec une paire de branchies dans la cavité du manteau.
Cycle de vie / Reproduction
La seiche vient près des côtes pour pondre, généralement en mai. Ce déplacement reproducteur qui peut être complexe est parfois qualifié de "migration". Le mâle s'assombrit au niveau des tentacules et le ventre devient vert-jaune lumineux grâce à des cellules particulières de la peau, les iridoscites.

Ce mollusque marin s'accouple, un des tentacules ventraux du mâle venant introduire les spermatozoïdes agglomérés dans le manteau de la femelle immobilisée par les tentacules, les deux sexes se faisant face. Cette fécondation externe aquatique contrôlée donne des oeufs munis de réserves et recouverts d'une coque élastique. Les oeufs sont pondus en grappes plus ou moins allongées, autour des algues, des filets, de morceaux de bois, des gorgones. Ils sont noirs, de la taille d'un petit grain de raisin (diamètre 9 mm), avec un bout pointu saillant; on appelle ainsi ces amas que l'on trouve parfois en épave sur les plages, raisins de mer. Elle abandonne ses oeufs et ne s'occupe absolument pas de ses jeunes.

Les petits éclosent en juillet (date valable en eau froide type mer de la Manche), ils ne mesurent alors que 1-2 cm. La sortie de la coque élastique de l'oeuf devenu transparent, nécessite de perforer l'enveloppe grace au rostre à l'arrière de sa coquille interne (l'os de seiche); puis des contorsions et déformations-étirement.

Dès qu'il est sorti, le jeune de seiche vit comme l'adulte, nageant, chassant. A l'âge de 10 mois en mer, la seiche atteint sa maturité sexuelle, devenant farouchement territoriale.
Interaction avec les autres espèces
N'hésite pas à mettre à jour cette fiche et compléter les données.
Distribution   {MSG_BIOLOGY_LISTE_CATEGORIES}
Habitat

Herbiers

Sable
Marin littoral en eaux claires, que le fond soit rocheux ou sableux, calme ou battu. Elle préfère néanmoins les fonds sablo-graveleux et les zones plus abritées.comme les herbiers sous-marins de zoostères.
Distribution géographique
Partout.
Liens   {MSG_BIOLOGY_LISTE_CATEGORIES}
Sites Web :
http://citedelamer.free.fr/index.htm
http://www.fao.org/figis/servlet/species?sname=Sepia%20officinalis&sna [...]
http://www.iufm.unice.fr/Departements/SVT/seiche01.htm
http://www.mer-littoral.org/14/sepia-officinalis.php

Proposer un lien pour cette espèce
Rechercher avec Google
Rechercher avec AltaVista
Bibliographie   {MSG_BIOLOGY_LISTE_CATEGORIES}
Découvrir l'Atlantique, la Manche et la mer du Nord
Steven Weinberg
Editions Nathan 1994
Découvrir la Méditerrannée
Steven Weinberg
Editions Nathan 1992
Guide de la faune et de la flore littorales des mers d'Europe
A.C. Campbell, James Nicholls
Delachaux & Niestlé 1979, 1986
Guide de la faune sous-marine des côtes méditerranéennes
W. Luther & K. Fielder
Delachaux et Niestlé, 1987
Guide sous-marin de la Méditerranée
Aline Fiala-Médiono, Christian Pétron, Claude Rives
Flammarion, 1987
La vie sous-marine en Méditerranée
Mathias Bergbauer & Bernd Humberg
Edition Vigot, 2000
Fiche créée par Christophe Naslain le 21/06/2002

Modifications :
Chris - 29/08/2002
mokrani - 09/03/2006


 Commentaires
Ajouter un commentaire

Sois le premier à commenter cette espece !

Mettre à jour Mettre à jour  Imprimer Imprimer  Envoyer Envoyer

 

[ Photographie | Biologie marine | Liens | Articles |  Moteur de recherche |
Plan du site  | Bibliographie  | Livre d'or  | Conditions d'utilisation  | Contact  ]

Les photographies et articles de ce site sont la propriété de leur auteur. Toute duplication même partielle est strictement interdite.
Tous droits réservés, Sealifecenter.com, 1999-2019.